+

Revue de Presse

Accueil
Ce que disent les médias

"Papilles et oreilles ont été rassasiées. Saint-Valentin : la soirée érotique et gastronomique a eu du succès." J-M C.
> Voir l'article (Midi Libre 16/02/2017)

"Joëlle Anglade, conteuse… dépoussière chaque mot, le ramène à sa juste valeur de crépitation, d’étincelle dans l’âtre des nuits de veillée…" H.C
> Voir l'article du journal de Millau (26 octobre 2000)

" Il est toujours question d’attirance ou de force d’attraction avec Joëlle Anglade…
Elle réussit en un rien de temps à vous attirer dans ses filets…"

> Voir l'article du Midi-Libre "Joëlle Anglade ou l’irrésistible attraction" (05/2004)

"Avec Joëlle Anglade, tout le public s’en laisse aisément conter…
… Les enfants laissent éclater leurs rires ou leurs cris de surprise. Ils se sont laissés prendre par le jeu de Joëlle Anglade, autant que les adultes d’ailleurs.
Plus d’une heure plus tard, ils se séparent … avec l’impression d’avoir été transportés très loin par la seule force des mots qui prennent tout leur sens dans la bouche de Joëlle Anglade. "

> Voir l'article du Midi-Libre (10/11/2003)

"Joëlle Anglade, une conteuse qui partage les émotions essentielles"
> Voir l'article du Midi-Libre (28/07/2004)

"… Toucher la corde sensible qu’il y a dans chaque être, cette part de rêve et d’imagination enfouie au plus profond de nous. À voir les yeux écarquillés du public véritablement suspendu à ses lèvres, nul doute qu’elle a gagné son pari de faire passer des émotions à travers sa voix et ses histoires"
> Voir l'article de Benjamin Bergnes – Midi-Libre (23/04/2007)

"Captivés, tortillards, figés, ébahis, étalés… Ils (les enfants) étaient tous là, sous l’œil vigilant des grands. J’ai d’ailleurs entendu certains éclats de rire qui avaient allègrement passé la trentaine. C’est que, dans l’obscurité de la salle, quand les projecteurs choisissent une conteuse haute en couleur comme Joëlle Anglade, on a un peu tendance à oublier nos conventions"
> Voir l'article sur le blog de la Médiathèque Villefranche de Rouergue (17/10/2007)

"… Enjouée, joueuse et complice, Joëlle Anglade se plut à stopper le temps, pour mieux les raconter en leur donnant chair, en leur prêtant voix. De très belles histoires, tour à tour poétiques, tendres, joyeuses, farceuses ou plus graves, promptes à irriguer les cœurs et à rendre les pensées fertiles…"
Journal de Millau et Dépêche du Midi (29 Mars 2012)

"Une quarantaine de personnes auront ce soir là, pénétrés dans une caverne d’Ali -Baba d’un nouveau genre. C’était « Sésame ouvre-toi » à la Menuiserie"
> Voir l'article de Tiben 12 / Le Ruthénois N° 87

 

Contact | Mentions légales | Plan du site | Dernière mise jour le 16 octobre 2017